Blog de Severs Thierry - Ecaussinnes - Président du CPAS

26 novembre 2015

Budget 2016 du CPAS et future maison des solidarités

Séquence Antenne centre sur la future maison des solidarités et sur le budget 2016 CPAS

 

http://www.antennecentre.tv/www/ecaussinnes_une_maison_des_solidarit_s_en_2016-83380-999-226.html

Posté par seversth à 18:46 - Commentaires [0]
24 novembre 2015

Bientôt une épicerie sociale à Ecaussinnes

 

Source: Externe

Création d'une épicerie sociale à Ecaussinnes

Bientôt une épicerie sociale à Ecaussinnes. Etant donné que j'ai eu l'occasion de lire ou d'entendre tout et n'importe quoi à propos de cette épicerie, il est utile d'informer clairement à propos de ce projet.

Avant tout, cette initiative s'inscrit dans le cadre du Plan de Cohésion Sociale (PCS) initié par la commune à l'initiative de l'Echevin Dominique Faignart ayant les Affaires sociales dans ses compétences.

La commune reçoit des subsides de la part de la Région wallonne pour initier des projets et payer le salaire du chef de projet du PCS (agent communal). Le CPAS est bien évidemment un partenaire indispensable et obligé du PCS.

Très vite, l'idée de créer une épicerie sociale a été lancée. Celle-ci sera le fruit d'une collaboration entre le PCS, le CPAS et la Maison Croix rouge d'Ecaussinnes.

Le CPAS mettra un local à disposition et supportera les charges (chauffage, électricité). Il définira aussi les critères d'admission et délivrera les attestations d'accès après enquête sociale.

Le PCS, responsable du projet, fournira principalement un financement de 10.000€ par an et assumera la gestion du dossier vis-à-vis de la Région wallonne.

La Croix rouge apportera 5.000€ par an et surtout une équipe de 8 bénévoles pour assurer l'accueil et le fonctionnement de l'épicerie sur le terrain.

Ajoutons à cela 2.000€ de la part de Saint-Vincent de Paul au moins la première année.

La gestion de l'épicerie sera donc complètement prise en charge de manière bénévole par la Croix rouge. Les frais de fonctionnement seront donc réduits aux charges courantes de chauffage et d'électricité ( deux demi-jours par semaine).

Le principe est que les bénéficiaires pourront acheter  des produits alimentaires et d'hygiène de base à 50% du prix coûtant.  15.000€ d'apport financier par an permettront donc d'acheter un stock de 30.000€, puisque les bénéficiaires paieront 50% de la valeur réelle de leurs achats.

La fréquentation et le montant maximum mensuel d'achats possibles seront limités en fonction du nombre de personnes dans le ménage.

A terme, l'épicerie sera située au rez-de-chaussée de la maison d'habitation  voisine de l'ancien restaurant El Cok M'war. Le CPAS a acheté l'ensemble (maison d'habitation et restaurant) pour y créer une maison des solidarités. On y accueillera les ateliers d'insertion du CPAS, on y organisera diverses activités, des bureaux seront installés et des espaces pourront être mis à disposition. Cette maison sera ouverte à un maximum de citoyens et d'associations qui oeuvrent dans le domaine social.

Cette acquisition a pu être faite en puisant dans le fonds de réserve extraordinaire du CPAS qui ne peut être utilisé que pour des investissements en patrimoine. On a donc transformé une partie du patrimoine financier (qui ne rapporte rien) en unpatrimoine 'briques" au service des Ecaussinnois.

L'accès a l'épicerie ne se limitera pas uniquement à des achats. Les personnes seront accueillies et pourront discuter avec d'autres. Une tasse de café leur sera servie dans un espace convivial.

Les locaux  du Cok M'war doivent être aménagés.  D'ici la fin des travaux, la Croix rouge a loué une maison rue de la Marlière pour y installer temporairement l'épicerie. La CR prend en charge le loyer.

Cette épicerie ne remplacera pas les aides déjà fournies par le CPAS, la Croix rouge ou les Colis du coeur. C'est un outil supplémentaire. Les personnes qui la fréquenteront seront  des consommateurs qui choississent ce qu'ils veulent acheter comme dans un magasin classique. Ca aussi c'est important!

 

Posté par seversth à 21:52 - Commentaires [1]
09 juillet 2015

Maison des solidarités du CPAS d'Ecaussinnes

Bientôt une maison des solidarités à Ecaussinnes

Voilà, c'est fait. Le CPAS d'Ecaussinnes vient d'acquérir ce jour le bâtiment de l'ancien restaurant El Cock'Mwar ( Salle de restaurant+cuisine professionnelle et la maison d'habitation attenante ).

Dans un premier temps, les ateliers d'insertion du CPAS (et bien évidemment l'atelier cuisine) y trouveront refuge et pourront pleinement s'épanouir.

Mais le projet consiste aussi à créer un lieu des solidarités touchant un maximum de citoyens et d'associations à caractère social.

Une épicerie sociale devrait voir le jour sous la houlette du Plan de cohésion sociale et en partenariat avec la Croix rouge.

Diverses activités renforçant le lien social, la solidarité et le mieux vivre pourront s'y développer au profit du plus grand nombre.

Posté par seversth à 16:12 - Commentaires [0]
08 juillet 2015

Du bio à Ecaussinnes

Ingrédients issus de l’agriculture biologique ou circuits courts

et critères environnementaux au CPAS d'Ecaussinnes

 

L’actuel marché de services relatif à la confection et à la fourniture de repas étant arrivé à son terme, le CPAS d’Ecaussinnes a récemment lancé un nouveau marché conjoint avec la commune qui prendra cours au premier octobre pour une durée de 4 ans.

Il s’agit principalement de fournir les repas aux résidents de la maison de repos et de soins «Dè Scaussène» ainsi que les repas à domicile et aux enfants des écoles.

Afin d’améliorer de façon notoire la qualité des aliments, le bureau permanent du CPAS a opté, ce mercredi 8 juillet,  pour la variante « bio » prévue au cahier des charges.

Il nous avait en effet semblé  important de prévoir, pour la première fois à Ecaussinnes dans ce type de marché, des critères qui tiennent mieux compte du respect de l’environnement et de la qualité de des produits utilisés et ce, sans augmenter de manière significative le coût final des repas.

Il a donc été imposé aux soumissionnaires :

- D’utiliser des ingrédients issus de l’agriculture biologique ou circuits courts et critères environnementaux : 20% de la valeur financière des achats ingrédients food

- De privilégier la proximité entre le producteur et le transformateur / consommateur :

- Recours à des circuits de livraisons réduisant les kilomètres

- Soutien des coopératives de production

- Soutien à une agriculture différenciée de qualité

Concrètement, le nouveau marché passé permettra l’introduction des aliments issus de l’agriculture biologique de la manière suivante :

- Légumes cuits, frais ou surgelés : 21%

- Fruits : 50%

- Pommes de terre : 18%

- Produits laitiers : 23%

- Viandes et volailles : 4%

Total des ingrédients issus de l’agriculture biologique ou circuits courts et critères environnementaux : 23% de la valeur financières des achats ingrédients food.

Cette variante «bio» entraînera un surcoût de 4,4% du prix moyen des repas qui sera pris en charge par la commune et le CPAS.

C’est un premier grand pas vers une alimentation saine et durable.Du bio

Posté par seversth à 19:58 - Commentaires [0]
22 avril 2014

Elections Chambre Hainaut 25 mai 2014

Elections Chambre Hainaut 25 mai 2014

Chambre_severs

 

Président de CPAS à Ecaussinnes depuis janvier 2013, je suis confronté tous les jours aux ravages de la crise économique. Non l'exclusion n'est pas une solution, pas plus que le report d'une partie de la charge des demandeurs d'emploi du fédéral vers les CPAS.

 

Les demandeurs d'emplois ne peuvent pas être victimes deux fois: d'abord comme exclus du marché de l'emploi et ensuite comme exclus des allocations. C'est injuste.

 

La transition écologique que nous prônons est basée sur un modèle qui intègre les dimensions économiques, sociales et environnementales et qui doit permettre à chacun de trouver une juste place dans la société tout en garantissant un avenir pour lés générations futures.

 

La croissance à tout prix, qui ne respecte rien, n'est pas un remède mais un mal qui aggrave les problèmes. Elle permet au mieux de masquer les symptômes de la maladie et d'être une véritable fuite en avant.

 

Une autre voie est possible, celle qui fournit de l'emploi tout en répondant aux besoins réels de la société, sans épuiser notre capitale "Terre".

 

Parce que la transition de la société sera forcément sociale, je soutiens le projet politique d'Ecolo pour un monde plus juste, plus vert et plus solidaire.

 

C'est la raison de ma participation aux prochaines élections. Je serai en effet candidat à la chambre pour la liste du Hainaut (3ème effectif).

 

Cette place que j'occupe comme Président de CPAS, derrière Jean-Marc Nollet et Juliette Boulet, doit être considérée comme un signal fort de l'engagement d'Ecolo pour la défense des plus faibles et la mise en place d'une véritable solidarité entre toutes les couches de la population.

 

Si vous aussi, vous êtes préoccupés par la dimension sociale des problématiques à résoudre et que vous pensez qu'Ecolo apporte de vraies solutions, vous pouvez me soutenir.

 

Comment ?

 

- En partageant un maximum ce message

- En appliquant une de mes affiches

- En me contactant (thierry.severs@ecaussinnes.ecolo.be)

 

Je suis à votre disposition ...

 

D'avance merci!

 

 

Posté par seversth à 18:12 - Commentaires [0]
02 avril 2013

Vie politique écaussinnoise...

Quoi de neuf ?


Quatre mois déjà. Quatre mois que la nouvelle majorité PS-RL-ECOLO est à la manoeuvre. Trois mois en ce qui me concerne en tant que Président de CPAS (depuis le 3 janvier).

Le nouveau Conseil de l'action sociale est également installé depuis début janvier. L'ambiance et l'état d'esprit qui règnent au sein du Conseil et des différents comités sont excellents et constructifs. Et ce n'est pas une formule de politesse de ma part ... mais bien la réalité.

Il n'y a pas la majorité d'un coté et l'opposition, qui fait du show comme au Conseil communal, de l'autre! Chacun est là pour permettre le meilleur fonctionnement possible du CPAS et assumer les missions d'aides aux plus précarisés de nos citoyens. Merci à tous les Conseillers pour ce bel état d'esprit.

 

 

Posté par seversth à 21:08 - Commentaires [0]
27 décembre 2012

Conseil communal de ce 27 décembre 2012

Attaques ciblées sur ECOLO:

un aperçu de la stratégie politique de l'opposition pour les mois à venir?

Deuxième et dernier conseil communal de l'année 2012 pour les nouveaux élus ce jeudi 27 décembre. Les points principaux étaient l'adoption de la déclaration de politique générale (DPG) et celle du budget communal 2013.

L'ambiance générale autour de la table a été globalement sereine et respectueuse des uns et des autres. Un bon présage? Espérons-le.

Sébastien Deschamps s'est clairement positionné, par ses multiples interventions, comme chef de file de l'opposition. Ch Hemberg était absente. On a également pu entendre des nouveaux conseillers comme Vincianne Carlier et le jeune Lionnel Sotiaux.

La nouvelle majorité avait le choix entre établir très rapidement (depuis le 3 décembre, date de son installation), un budget de fonctionnement pour l'année 2013 ou attendre janvier voire février pour y intégrer sa marque, et donc recourir d'ici là aux douzièmes provisoires (autorisations budgétaires permettant le fonctionnement des services par douzièmes des crédits de l'année précédente).

C'est la première solution qui a été retenue. Utiliser les fameux douzièmes provisoires ne laisse aucune souplesse dans la gestion des affaires communales.

C'est donc un budget de fonctionnement de base qui a été proposé et qui permet également  la poursuite des projets lancés sous l'ancienne majorité. La touche spécifique de la nouvelle majorité apparaîtra d'ici quelques temps à l'occasion des premières modifications budgétaires.

L'opposition a bien évidemment critiqué cette manière de faire. On aurait opté pour l'autre solution, je suis quasi certain qu'on nous aurait reproché "une incapacité à établir rapidement un budget"...

Dans ses commentaires, aussi bien à propos de la DPG que du budget, S. Deschamps a particulièrement ciblé ECOLO. Seul notre parti a eu droit à des critiques "personnalisées", rien pour le PS ou le RL (MR):

- Regret de voir Ecaussinnes réduite à "des poches vertes" alors que les écolos sont dans la majorité

- Pas de "touche verte" au budget malgré la présence d'ECOLO

- 60.000€ inscrits au budget pour le Spring Blues "alors que Mr. Severs avait critiqué le déficit du Spring blues durant la campagne électorale" (hé oui, j'ai même eu droit à une critique toute personnelle :-) ).

- ......


Tout d'abord, il faut rétablir la vérité, sauf si on refuse de comprendre correctement les choses. Il n'est pas question de réduire Ecaussinnes à des "poches vertes"! Bien au contraire. Mais là où des zones sont à 100% constructibles, ECOLO, avec ses partenaires, veut garder de petites poches vertes supplémentaires et prévoir suffisament de parkings pour résoudre les problèmes de mobilité liés à une trop grande concentration d'habitats!

En ce qui concerne  le manque de "vert" dans le budget, mes propos ci-dessus sont suffisamment clairs. Le budget adopté est transitoire. Attendons les premières modifications budgétaires. Laissons-nous le temps d'analyser la situation, l'état de l'existant, les besoins, les moyens disponibles, ...

Quant au montant inscrit pour le Spring blues, Mr Deschamps devrait être content puisqu'il n'a jamais rien fait pour tenter de diminuer le déficit global de cet événement, bien au contraire. L'année passée, il a fallu aller puiser de l'argent dans d'autres articles budgétaires pour couvrir le déficit. Mémoire bien courte, il me semble...

S'il n'est pas question d'arrêter ce festival, son organisation sera revue à l'avenir et son déficit contrôlé. Pour l'édition 2013, on s'en tiendra au montant inscrit au budget!

Ainsi donc, ECOLO a la faveur des critiques de l'opposition. J'y vois principalement deux raisons :

- une expression de la rancoeur de la liste Ensemble  vis-à-vis d'Ecolo qui n'a pas accepté d'entrer en majorité avec eux (Ensemble-Ace-Ecolo)

- la volonté de mettre un grain de sable dans la mécanique de la nouvelle majorité ... dans le style: "Tentons de mettre la bisbrouille entre ECOLO et ses partenaires en faisant croire qu'ECOLO n'a strictement rien à dire au sein du Collège". "Six ans dans l'opposition, c'est long...alors sait-on jamais...essayons dès aujourd'hui de faire passer l'idée que l'herbe serait plus verte avec Ensemble!"

A propos de la "touche verte", Xavier Dupont a justement précisé que "si personne n'a le monopole du coeur, personne n'a non plus le monopole de la touche verte".

De toute façon, pour paraphraser certaines personnalités écologistes, il vaut toujours mieux avoir l'original que la copie. ECOLO Ecaussinnes est à l'oeuvre, dans le respect de ses partenaires, pour apporter des solutions vertes à certains problèmes qui se posent à Ecaussinnes.


Cécile Saint-Ghislain est déjà au travail depuis 1 mois et ce de manière intensive. Je serai personnellement installé Président de CPAS le 3 janvier.

D'ici là, je vous souhaite une très bonne et heureuse nouvelle année 2013.

Salutations vertes, cordiales et durables

 

logo

 

Posté par seversth à 21:41 - Commentaires [0]
20 décembre 2012

A voir !

Portrait d'une élue ECOLO écaussinnoise


Je vous conseille vivement de regarder, si vous ne l'avez pas encore fait, la séquence reportage réalisée par ACTV sur les nouvelles fonctions de l'Echevine ECOLO Cécile Saint-Ghislain...la seule femme du Collège communal écaussinnois; Collège que je rejoindrai à partir du 3 janvier en tant que Président du CPAS.

http://www.antennecentre.tv/site/ecaussinnes_portrait_d_lu_-73414-999-226.html

Salutations vertes et cordiales

 


 

 

Posté par seversth à 08:44 - Commentaires [0]
06 décembre 2012

Et c'est parti...

Installation du nouveau Conseil communal


Les Conseils communaux, issus des dernières élections, se sont mis en place ce lundi 3 décembre en Wallonie et à Bruxelles. Ecaussinnes n'a pas échappé à la règle.

Béatrice Bulteau, Bourgmestre sortante, a présidé le début de la séance; en commençant par rendre hommage aux Conseillers communaux sortants. Mme Bulteau, bien qu'élue, ne siègera pas dans le prochain Conseil pour des raisons d'incompatibilité familiale (son fils Xavier Godfroid sera lui Conseiller communal). Elle a donc rapidement cédé la place à Christine Hemberg, 1ère Échevine sortante et Conseillère communale entrante, pour procéder à l'installation des nouveaux Conseillers et leur faire prêter serment.

Les membres du futur Collège ont ensuite prêté serment comme Bourgmestre ou Échevins. Le nouveau Collège a donc été officiellement installé, du moins en grande partie.

En effet, en ce qui me concerne, je ne serai Président de CPAS, et donc membre de plein droit du Collège, que début janvier.

Le conseil communal de ce lundi a en effet procédé à la désignation des futurs membres du Conseil de l'Action sociale. Celui-ci doit être mis en place entre le 1 et 15 janvier. Je pourrai alors être désigné officiellement Président.

La composition du futur Conseil de l'Action sociale sera:

- 4 membres de la liste Ensemble

- 3 membres de la liste PS

- 1 membre de la liste RL

- 1 membre de la liste ECOLO


La majorité sera courte (5 sièges sur 9). Mais il est vrai qu'au CPAS, en principe, les décisions qui sont prises sont moins influencées par la "politique politicienne". On travaille plutôt au consensus, à l'abri des regards, selon sa propre conscience et dans l'intérêt des personnes aidées pour qui le CPAS est le dernier rempart de la protection sociale. Je ne doute pas un instant que le prochain Conseil travaillera de la sorte!

Voilà, la nouvelle majorité est donc sur les rails. ECOLO en fait partie, et ce grâce à vous. Encore merci. Au delà des compétences propres détenues par les représentants ECOLO au Collège, notre volonté est vraiment d'apporter, dans tous les domaines de la vie publique communale, notre contribution au changement : "Avec vous et pour vous". Nous voulons que ce slogan n'en soit plus un; mais qu'il devienne une réalité!

Dans cette optique Cécile Saint-Ghislain et moi-même avons fortement réduit nos activités professionnelles pour avoir suffisament de temps à consacrer à notre nouvelle fonction.

Personnellement, je continuerai à être enseignant dans l'enseignement supérieur mais je réduirai ma charge de moitié dès le premier février. J'ai en effet pris un congé politique facultatif mi-temps comme la loi le permet. Ce congé est bien évidemment non rémunéré. La perte de salaire sera compensée par le salaire de Président de CPAS. Globalement cela s'équilibre. Pour information, les mandataires ECOLO sont soumis à une rétrocession bien légitime, de 5% du salaire perçu, au parti.

Cécile Saint-Ghislain, Échevine de l'urbanisme, de l'aménagement du territoire, de l'environnement et de la mobilité, est déjà pleinement au travail. De gros dossiers sont déjà sur la table. Nous aurons l'occasion d'y revenir.

Personnellement, j'attends avec impatience de me retrouver autour de la table avec le nouveau Conseil. Après les quelques contacts que j'ai déjà pu avoir ces derniers jours, je suis très confiant sur le climat qui pourra s'établir entre tous les Conseillers.


Bien à vous.

Salutations vertes, cordiales et durables

P.S.  J'ai bien évidemment réfléchi à la pertinence de mon blog où à la manière de l'alimenter. Mon blog a toujours été un blog personnel et continuera de l'être.

Je n'y développerai donc pas des sujets propres à ma fonction de Président du CPAS ou comme membre du Collège (il en ira de même pour les actions menée par l'Échevine Cécile Saint-Ghislain).

Ces sujets seront plutôt développés sur le blog "officiel" de la locale ECOLO d'Ecaussinnes pour donner le point de vue ECOLO sur la politique communale menée ( en respectant bien sûr nos engagements et nos partenaires de majorité!).

 

 

logo

 

 

Posté par seversth à 10:08 - Commentaires [0]